Covid19 : la rentabilité avant la sécurité des salariés à l’abattoir Porc Montagne

19 mai 2021

L’abattoir Porc Montagne (groupe Porci d’Oc) a fait la une d’une triste actualité liée au Covid19 fin de semaine dernière. Cet abattoir est situé à Sainte Radegonde dans l’Aveyron et compte près de 130 salariés (plus les intérimaires).

Sur 76 salariés testés par l’ARS,11 étaient positifs au Covid19. A cela il faut ajouter 12 autres cas positifs de salariés (testés à leur propre initiative). Le nombre total de salariés positifs atteint donc 23 cas. Malgré cela, l’entreprise n’a pas jugé judicieux de fermer le site et a continué la production en privilégiant la productivité à la sécurité des salariés.

Les élus, et particulièrement FO, avaient alerté en vain la Direction sur cette situation. Si elle se défend d’avoir mis en place les mesures nécessaires, force est de constater que ça n’a pas été suffisant. Les gestes barrières et les protections, notamment les masques, n’étaient pas suffisants selon l’aveu des salariés. Pour exemple, avant l’annonce de ces 23 cas positifs, les salariés ne disposaient que d’un masque par jour ! La Direction opposait aux salariés le gaspillage si un salarié réclamait un deuxième masque ! Les élus du CSE ont bataillé pour obtenir finalement 3 masques par jour…

La FGTA-FO dénonce avec la plus grande fermeté la gestion de cette crise sanitaire chez Porc Montagne qui n’a pas jugé bon de fermer l’entreprise, et qui a privilégié la rentabilité et la production aux détriments de la sécurité des salariés.

La FGTA-FO apporte tout son soutien aux salariés et à l’équipe FO de Porc Montagne.

Contacter la FGTA-FO

> Richard Roze, Secrétaire fédéral / Courriel : richard.roze@fgta-fo.org

Source: FGTA FO