Atteinte au droit de grève chez SNV (Groupe LDC)

26 mai 2021

La quasi-totalité des chauffeurs volailles de SNV (pôle volailles du Groupe LDC) ont entamé une grève le 20 mai 2021. Malgré plusieurs rencontres avec la Direction, aucune de leurs revendications n’a été satisfaite. Leur mouvement, soutenu par FO, syndicat majoritaire, se poursuit donc.

Pour indication, leurs revendications sont :

– Respect des 11h de coupure

– L’affichage des horaires et des plannings à l’avance

– Compteur de modulation : heures identifiées sur le bulletin de salaire

– Récupération des heures de modulation en concertation avec le salarié et le responsable

– Pas de surcharges des camions

– Augmentation des salaires (salaires de base à 1800 euros brut par mois malgré des horaires de nuit et du travail le dimanche)

– Majoration des heures de nuit à 30%

– Maintien de la prime panier en cas de démodulation

– Interlocuteur unique pour les plannings

Aujourd’hui, alors que l’usine n’est plus approvisionnée en raison de l’attitude de la Direction, celle-ci a pris l’initiative de faire appel à un prestataire extérieur pour effectuer le travail des grévistes.

La FGTA-FO dénonce cette atteinte inadmissible au droit de grève constitutionnel qui doit permettre aux salariés d’obtenir une reconnaissance plus juste de leur travail, notamment compte tenu des excellents chiffres de la société.

Si la Direction ne revient pas rapidement à la table des négociations avec des propositions concrètes, la FGTA-FO se réserve le droit d’ouvrir une procédure judiciaire à l’encontre de SNV, et ce dans les plus brefs délais.

Contacter la FGTA-FO

> Patricia Drevon, Secrétaire fédérale.

Courriel : patricia.drevon@fgta-fo.org

Source: FGTA FO