Pas d’accord salaires minima dans les secteurs de la branche CCNIAD, la FGTA-FO en appelle aux pouvoirs publics

Pas d’accord salaires minima dans les secteurs de la branche CCNIAD, la FGTA-FO en appelle aux pouvoirs publics

04 février 2021

Les négociations sur les minima de branche dans les secteurs de l’alliance 7 (industries alimentaires diverses, des produits exotiques, des industries des biscotteries, biscuiteries, céréales prêtes à consommer et à préparer, chocolateries, confiseries, aliments de l’enfance et diététique, préparations pour entremets et desserts ménagers et glaces, sorbets et crèmes glacées) ont été des plus désolantes. Bien que les aides d’accompagnement sociales (APLD et autres) et financières battent leur plein, les augmentations proposées n’ont pas dépassé les 1 %, alors que le SMIC quant à lui s’est vu augmenter de 0.99 %, déplore Christian Crétier, Secrétaire fédéral en charge du secteur. La FGTA-FO en appelle les pouvoirs publics pour faire pression sur la branche afin que les salariés du secteur, dépourvus de négociateur, puissent bénéficier d’une augmentation digne, reconnaissant le travail qu’ils fournissent en ces périodes troublées.

Source: FGTA FO