Les équipes FO Danone défendent l’outil de travail des salariés du groupe

Les équipes FO Danone défendent l’outil de travail des salariés du groupe

15 février 2021

TENTATIVE DE COUP D’ETAT CHEZ DANONE : LES « VAUTOURS » VEULENT PRENDRE LE POUVOIR

Contexte économique

La crise de la Covid a entrainé une baisse significative des résultats financiers du Groupe (Natalité en baisse, fermeture des café/hôtels/ restaurants…) engendrant une forte chute de l’action.

Des fonds activistes, appelés aussi « fonds vautours », en ont profité pour rentrer au Capital en critiquant la stratégie actuelle du Groupe.

DEFINITION D’UN FONDS ACTIVISTE

Ces fonds d’investissement agissent comme des aiguillons, remettant en cause la gouvernance en cherchant à les évincer de leur fauteuil. Le mode opératoire de ces fonds est simple : ils prennent une participation généralement minoritaire, voir symbolique au capital d’une société cotée qu’ils jugent mal gérée puis font pression publiquement sur ses dirigeants et ses administrateurs pour qu’ils changent de stratégie et de gouvernance.

But du jeu : obtenir une amélioration de leurs cours de Bourse et en profiter pour maximiser leurs rendements financiers et boursiers. C’est exactement ce qui se passe chez Danone !

RISQUES

Les demandes de ces « vautours » concernent souvent :

> des coupes sur les frais de fonctionnement (entre -4,7% et -6,6% sur 5 ans selon une étude du Harvard Business Review).

Il y donc un risque pour le pouvoir d’achat des salariés (I&P, 13e mois…)

> des suppressions d’emplois (entre -4,5% et -7% sur 5 ans).

Ces perspectives sont bien au-delà des conséquences sur l’emploi du plan local first avec un risque d’impacter toutes les catégories du personnel et sur l’ensemble des sites.

> des objectifs de rendement à court-termes.

Il y a donc un risque de démantèlement du Groupe et de cessions de marques les moins rentables aujourd’hui (exemple les Eaux, l’Evian Resort…)

Il y aussi un enjeu de souveraineté nationale. Danone est un fleuron de l’industrie agro-alimentaire française avec plus de 9000 salariés sur le territoire mais aussi des milliers d’autres emplois indirects (producteurs laitiers, agriculteurs, sous-traitance…). Il y donc un risque de voir ces emplois et ces investissements partir à l’étranger.

MOYENS D’ACTIONS

FO Danone interpelle les pouvoirs publics, les salariés et les organisations syndicales à faire front face à ce danger grave et imminent pour l’avenir de TOUS.

FO activera tous les moyens nécessaires pour stopper l’activisme de ces fonds vautours.

Votre soutien aura un rôle déterminant pour sortir Danone de cette crise.

CONTACT

Laurent Pouillen (coordonnateur FO)

)06 20 20 25 63  / :laurent.pouillen@danone.com

Source: FGTA FO