Ramon et Sofral, les dividendes plutôt que les salaires ?

23 juin 2021

Le mouvement de grève se durcit chez Ramon et Sofral (pôle volaille du groupe LDC), après que la Direction a annoncé sa décision unilatérale de priver les salariés de prime intéressement et de prime de participation, et qu’aucune proposition n’a été faite depuis le début du mouvement le 21 juin.

Les salariés, fortement mobilisés pendant la crise sanitaire malgré les risques pour eux et leur famille dans des conditions de travail toujours plus dégradées, n’entendent pas céder sur leur pouvoir d’achat.

Les menaces physiques perpétrées le 21 juin à l’encontre d’une représentante syndicale FO en cas de poursuite du mouvement n’ont fait que renforcer la détermination de notre organisation syndicale et des salariés.

Le directeur de Ramon et Sofral, actionnaire du groupe LDC, fait partie de ceux qui ont largement bénéficié des bons résultats économiques pendant la crise sanitaire, tout cela grâce au travail des salariés.

Son mutisme vis-à-vis des revendications légitimes portées par FO nous pose question : favorise-t-il encore ses dividendes plutôt que d’augmenter les salariés qui le méritent ?

La FGTA-FO, qui continuera à appeler à la grève tant qu’aucune avancée ne sera obtenue pour les salariés, a demandé la nomination d’un médiateur dans ce dossier.

Source: FGTA FO